Oops … The orange pig (is’nt Peppa Pig)

La (cruelle) désillusion.

Il y a 8 ans, quand Barack Obama était élu, j’aurais voulu être américaine. Il avait l’art et la manière, un programme remplis de promesses (tenues ou non, comme tout homme politique). Il avait des idées novatrices, sa présence en ses hauts  lieux était elle-même novatrice : un homme noir président des USA ! C’était un rêve éveillé, enfin un monde plus ouvert, plus respectueux. Moins de guerre, de conflits, de racisme, des changements notables en matière climatique … etc

Et ce matin, je me réveille avec une gueule de bois d’enfer, du genre j’ai pris une cuite de dingue (pire qu’après les réveillons du 31 – nan en vrai je ne bois pas beaucoup). Mais les américains ont votés pour … Trump ! Ce cochon tout orange qui s’est tartiné de la miette de Curly tout partout … Non, impossible, ils n’ont pas fait ça !  Et bien si !

Pourtant il a dit ce genre de chose …

« Quand le Mexique envoie ses ressortissants, il n’envoie pas les meilleurs. Il envoie ceux qui nous amènent la drogue, le crime. Certains sont des violeurs »

(Coucou le racisme, c’est moi Trump et j’arrive !)

« Comment peut-elle satisfaire son pays si elle ne satisfait pas son mari ? »

(Coucou les misogynes, je suis votre ami !)

« Moi, Donald Trump, je propose une totale fermeture des frontières aux musulmans qui veulent entrer aux États-Unis jusqu’à ce que nous soyons capables de comprendre le problème »

(Toi, Donald Trump, du même prénom que Donald Duck tu devrais te posé des questions, pour moi le problème est intérieur à la maison blanche maintenant …) (Coucou le racisme encore …)

« Le concept du réchauffement climatique a été créé par les Chinois pour rendre l’industrie américaine moins compétitive »

(Coucou le racisme, après les musulmans, les mexicains, voilà pour les chinois !)

« Je préviens les gens qui viennent ici de Syrie, parmi cette vague d’immigration massive, que si je gagne,ils devront retourner chez eux ! »

(Pensez à rajouter les syriens sur la liste des exclus américains … bon sang !)

« Je vais étendre la portée des lois sur la diffamation, pour que quand ils écrivent à dessein des articles négatifs, méchants et infondés, on puisse les poursuivre et gagner beaucoup d’argent »

(Je vais peut-être m’arrêter là nan ? … On sait jamais hein ! Liberté de la presse boooonjour c’est laaaa fiiiin)

Vu que je viens de me donner la gerbe à vous retranscrire tout ça … je ne poste pas ici son discours sur l’avortement dit « pro-vie » (mais pas pour la vie de la femme hein)… Bref, belle journée à vous (on sais jamais, en rentrant dans son bureau oval, il aura ptet envie d’appuyer sur le bouton rouge …)

Et toi, tu en penses quoi ? :)