Joyeux Noel tardif

Joyeux Noël … ah bon ? C’trop tard ?

Pourquoi ne vous ai-je pas souhaité un joyeux noël ? Eni aurait-elle décidé d’être méchante ? Nan pas du tout ! En fait, c’est tellement une réaction débile que j’ai eu, que j’en ai honte.

Je ne voulais pas être « noyée ». Le 24 décembre, on a vu défiler combien de « Bon réveillon ! » suivi le 25 d’un « Joyeux Noel » (et ses déclinaisons farfelues et rigolotes … ou pas lol). Je ne voulais pas faire comme tout le monde, et vous inondé de quelques mots lancés à la volée. Je fais toujours les choses avec cœur, et souhaitez un joyeux noël à la va-vite (parce que je n’avais pas le temps) n’est pas mon dada. Pour moi Noel est une fête merveilleuse que l’on partage avec ces proches. Loin des cadeaux, du commerce et du marketing, c’est avant tout une fête où l’on se retrouve, où l’on prend du temps pour les autres. Et je ne me voyais pas vous souhaitez un joyeux noël sans avoir pris le temps de le faire, sans avoir eu le temps nécessaire pour répondre à chacun d’entre vous qui aurait posté un commentaire.

Noel, c’est prendre le temps de faire attention aux autres. Et sachez que même si je ne vous ai pas souhaité le « Merry Christmas » tant attendu, j’ai beaucoup pensé à vous ! Parce que vous faites partie de ma vie, que malgré nos écrans interposés je connais certains d’entre vous, que vous me soutenez dans les moments difficiles et que vous accompagnez toujours les moments de joie, de bonheur. Parce qu’au travers de l’écriture de ma vie de maman, je découvre d’autres vies, parfois ressemblantes, parfois totalement différentes. Que j’aime ça, et que je ne voulais pas gâcher cette relation particulière sur un « Joyeux Noel » noyé.

Vous m’en voulez pas hein ? 😉

Et toi, tu en penses quoi ? :)