Je te promet

Ma fille,

Tu es née dans un monde étrange,  un monde où la haine prend le pas sur l’humanité, un monde sanglant. Tu es née sans savoir ce qui t’attendais. A vrai dire,  nous n’y pensions pas vraiment non plus. Sans savoir qu’a l’aube de tes 3 ans des barbares sans nom décident d’enlever la vie à des innocents.

Ma fille,

J’ai pensais à ton avenir, au futur incertain qui se profile, sous l’étendard sanglant d’une guerre qui s’annonce. Si tu savais comme j’exècre ce mot, que je ne supporte pas ce qu’il sous entend. Comme si nous n’avions pas tiré suffisamment de leçons de ce que le passé nous a laissé.

Ma fille,

J’aimerais te dire que bientôt, tout sera plus simple, j’aimerais que ce le soit. Que les imbéciles disparaissent d’eux même et nous laisse en paix. Tout le monde, partout. Que chacun puisse vivre heureux et sans peur du lendemain.

Ma fille,

Tu es peut être née dans un pays qui s’apprête à mener une guerre sans merci, mais tu es née dans un pays libre. Un pays qui te laisse le choix de tes convictions, de ta religion. Un pays qui te laisse le droit de te vêtir comme tu le souhaites. Un pays qui permet et soutiens ton éducation. Un pays de liberté qui te permet d’exprimer ton opinion.

Ma fille

Lorsque plus tard tu comprendras ce qui a changé, que tu verras ce qu’il s’est passé. Alors promet moi quelque chose : passe ta vie de manière libre, défend ce que tu penses justes, luttes contre l’idiotie et n’oublies pas de vivre, de vivre pour vivre.

Ma fille,

Je te promets de mon côté de tout faire pour que tu deviennes une femme libre et indépendante, que tu n’aies pas à lutter contre un quelconque joug, que tu n’aies pas à avoir peur de sortir dans la rue, de sortir le soir, de sortir tout cours. Que tu n’aies pas peur d’aller boire un verre en terrasse, d’aller voir ton groupe préféré en concert, ou d’aller soutenir ton équipe préférée lors d’un match de foot.

Ma fille,

Aujourd’hui ton sourire à balayer mon angoisse. J’aimerais qu’il fasse le même effet à ceux qui en ont besoin. Que chacun entends ton rire cristallin, que chacun découvre tes yeux innocents, tout droit ouvert sur un monde qui n’attend que toi. Un monde dont ta génération ne dois espérer que le meilleur, et que tout à chacun ayant un tant soi peu de neurone s’efforce à construire.

2 réflexions au sujet de « Je te promet »

Et toi, tu en penses quoi ? :)