#4 LTME : maman, mais pas que !

Aujourd’hui, je reprends une rubrique qui avait beaucoup de succès avant sur mon ancien blog (encore disponible ici si tu décides de voir comment j’étais drôle :p)

Comme tu le sais (si tu es un élève assidu ^^), j’ai commencé à bloguer après l’arrivée de ma fille. Tu suis depuis un peu plus de 2 ans les aventures (fortes ennuyeuses) de la maman que je suis devenue (ou que je deviens au fur et à mesure). Et comme tu le sais, je suis loin de n’être qu’une maman. Non, je suis (enfin j’essaye) d’être une femme, d’être une enfant parfois (genre dans les magasins quand j’ai été payée ahaha), d’être une amie, d’être travailleuse, bosseuse, et indépendante. Enfin j’essaye.

J’essaye, parce que je vis dans une société où malgré les « évolutions » une mère reste figée dans une maison pour l’esprit collectif. Hélas pour moi, je ne suis pas femme d’intérieur. Pas du tout même ! Je supporte mal l’enfermement. J’adore m’occuper de ma fille hein, là n’est pas la question ! Mais franchement je tire mon chapeau aux femmes qui font le choix de rester chez elles à s’occuper des enfants. Si pour l’esprit du commun des mortels cela relève de la facilité, je trouve que cela relève d’une capacité mentale exceptionnelle.

Donc, pour en revenir à notre mouton, je ne suis pas une femme d’intérieur. Mais pour les « gens », pour la « société », à partir du moment où je suis mère, je ne peux plus exister en tant que femme. Par exemple, aimer son travail en horaire atypique semble être anormal et je ne parle pas du fait d’être ambitieuse et de vouloir évoluer. Là,  on te regarde carrément avec des yeux ronds et un « mais ta fille ? ».  Et j’avoue que ça, ça, ça m’énerve au plus haut point !

Parce qu’avant d’être mère j’étais une femme, parce que la maternité m’a appris des choses sur moi-même, mais également sur ma conception du monde. Parce qu’on peut être mère, mais pas que. Vouloir autre chose que de se plaire dans la maternité.

Alors, soyons claire hein, j’aime ma fille, j’aime m’en occuper, jouer avec elle ect … mais pour exister en tant que moi-même j’ai besoin aussi d’autre chose !

Et toi, tu le vis comment ? J’attends tes commentaires 🙂

Si jamais tu veux découvrir ce qui m’énervait il y a quelques années, je t’invite à (re)découvrir ces liens :

#1 LTME : les lingettes

#2 LTME : les gens culpabilisants 

#3 LTME : les couches

 

2 réflexions au sujet de « #4 LTME : maman, mais pas que ! »

  1. Hello.

    Je viens de découvrir ton blog et je te rejoins dans tes propos. Je tire mon chapeau à toutes ses femmes qui restent chez elles et s’occupent de leurs enfants. J’ai rattaqué le boulot lorsque ma fille avait 3 mois et même si je l’aime plus que tout au monde, j’avoue avoir été heureuse de reprendre le boulot et avoir une vie d’adulte, des conversations (surtout que j’aime parler). Ok, je vois moins ma fille, mais les moments ensembles sont plus intenses. Puis financièrement, je n’avais pas trop le choix non plus. Comment font ses mamans qui touchent genre 400€ par mois pour vivre ?? Je veux bien leur technique. 😉

    Chacun trouve son équilibre de vie à sa façon. Oui je suis une maman, mais je reste une femme, j’ai de l’ambition et je ne veux pas mettre ma carrière de coté. J’essaye de concilier le tout et pour l’instant, je m’en sort pas trop mal je trouve.

    Si tu le souhaite, je te laisse aussi découvrir mon blog de Jeune Maman. http://www.gazette-d-une-future-maman.com

    A bientôt
    Mélanie

Et toi, tu en penses quoi ? :)